Full Screen

LE RAC // SIMON LAMBERT

A Manille, capitale de plus de 12 millions d’habitants, il y aurait encore plus de 500 000 enfants vivant dans la rue. Pour venir en aide à ces enfants, la municipalité a mis en place des brigades qui les récupèrent après le couvre-feu de 22h pour les emmener dans des centres spéciaux : les R.A.C (pour Reception and Action Center).
Ce sont des lieux de transit, pour les enfants des rues, orphelins ou pas, dans l’attente d’une place en orphelinat ou d’un retour dans leur famille. Mais ce sont aussi des prisons pour délinquants en conflit avec l’autorité, pour des familles démunies et sans logement, et aussi pour des personnes handicapées mentales de tout âge.


RETOUR AUX SÉRIES DE SIMON LAMBERT