Full Screen

MÉDECINS DE CAMPAGNE // SIMON LAMBERT

Comme le curé ou le notaire, le médecin de campagne a toujours eu un fort rôle social. Ses journées sont longues, ses nuits sont courtes, c’est un travail difficile au contact des populations. Il doit être compétent en pédiatrie comme en gériatrie. La visite mensuelle du médecin représente encore beaucoup pour des personnes âgées souvent seules. Mais aujourd’hui la profession n’attire plus les jeunes qui ont peur de la solitude. Pour lutter contre les déserts médicaux, il existe des solutions, dont la création de maison de santé regroupant des praticiens et mutualisant les moyens.